afe56.com
Retour à l'accueil Retour à l'accueil Hotels-du-golfe-du-morbihan
artiste de Bretagne
Retour à l'accueil
artiste de Bretagne
Retour à l'accueilAccès Adhérents










Traduire en Anglais Traduire en Allemand Traduire en Espagnol Traduire en Italien









Découvrez
L'Agence
Fédératrice
d'Entreprises
du 56







Visitez la plate-forme
multiservice
www.afe56.com
 
Imprimer Retour 10 / 12 <<précédent  |  suivant>>

 Premiers coups de pelle pour rendre au Mont-Saint-Michel son insularité (Informations)

le mont st michel
Les travaux de terrassement pour rendre son insularité au Mont-Saint-Michel, qui devraient durer cinq ans, viennent de débuter pour un budget désormais estimé à plus de 190 millions d'euro.

En 1982, une première évaluation avait fixé à 74 millions d'euro le coût nécessaire à la réalisation de ce projet de désensablement de la baie.
Il faut donc que le syndicat mixte pour le rétablissement du caractère maritime du Mont-Saint-Michel, site touristique le plus visité de France après la tour Eiffel et Versailles et classé depuis 1979 au patrimoine de l'Unesco, réunisse un nouveau tour de table auprès des actuels partenaires.
Cette nouvelle évaluation du coût du projet s'explique notamment par une estimation insuffisante du coût de l'évacuation des tonnes de sédiments qui continuent d'affluer chaque jour au pied du célèbre rocher.
D'autre part, la navette prévue initialement pour le transport des visiteurs entre la terre ferme et le Mont ne serait plus suffisante pour un site visité chaque année par plus de 3,2 millions de personnes.
Ce surcoût ne devrait toutefois pas entraîner une remise en question du projet, qui reste l'une des priorités du Conseil régional de Basse-Normandie.
Ainsi, depuis quelques jours, les premiers travaux concernant l'environnement du site ont débuté. Il s'agit de creuser une douzaine de mares d'ici fin février afin d'aménager un nouveau lieu d'habitat à une espèce rare de batracien, le pélodyte ponctué, un petit crapaud gris tacheté de vert vif qui a élu domicile dans l'anse de Moidrey, à 4 kilomètres en amont de l'embouchure du Couesnon, là même où doit voir le jour un bassin de stockage des eaux.
Le lit du Couesnon, une fois nettoyé, servira en effet de réservoir à un important barrage hydraulique. Ce barrage remplira le fleuve d'eau de mer à marée haute avant de la libérer à marée basse, provoquant un effet de chasse d'eau destiné à faciliter l'élimination des sédiments accumulés autour du Mont.
Concernant les deux principaux chantiers, la construction du barrage et la destruction de l'actuelle digue qui sert de parking et de voie d'accès au Mont, pour le moment aucune date n'est avancée.

ImprimerRetour 10 / 12 <<précédent  |  suivant>>

 
Rechercher
Que souhaitez vous visiter
dans la region...
(sport,thalassothérapie...)

Zoom sur...

>>Galerie du Château

Galerie du Château
Galerie d'art
Contact : Jean-Claude BASSET...

Et sur...

Guy Le Meaux
>>Guy Le Meaux
...
Voir
      Accueil Artistes :: Contact
AFE56.com - 24, Rue du Cpte Bertrand - Bp 30220 - 56402 AURAY -Tél: 06.22.26.46.89 - Tél/Fax: 02.97.50.79.86 - Conception AFE56.COM - M.A.J. 23/10/2021